Societe

Tunisie: Les parents d’élèves craignent une année blanche et accusent les responsables

Le président de l’Association tunisienne des parents et des élèves, Ridha Zahrouni a déclaré lundi 21 janvier 2019 que le spectre de l’année blanche existait, critiquant la perturbation des cours et faisant assumer aux responsables la détérioration de la situation de l’éducation et la crise de l’enseignement secondaire.

Les élèves vivent dans un cercle vicieux, exposés aux atteintes et ont perdu la concentration en raison du conflit entre le ministère de l’Éducation et la Fédération générale de l’enseignement secondaire, a-t-il ajouté dans un entretien lundi diffusé par radio Shems Fm.

Il a déclaré qu’il respectait les exigences des professeurs mais rejetait la manière de faire valoir leurs droits, soulignant qu’ils ne pouvaient pas perturber les cours toute l’année scolaire.

Ridha Zahrouni a souligné que le spectre de l’année “noire” est plus proche, en allusion à une année blanche.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com