Politique

Tunisie: Renoncement à la démission, Chafik Sarsar, pose des conditions

Le président de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE), Chafik Sarsar, a posé des conditions pour le retrait de sa démission portant notamment sur l’exigence d’une “vision claire et résolue” de l’action de l’ISIE.

Cette condition concerne aussi mardi son adjoint Mourad Ben Moula et Lamia Zargouni, membre de l’instance, qui ont démissionné avec lui.

Sarsar a déclaré à la presse mercredi après-midi, au terme d’une audition devant la commission du règlement intérieur du parlement après cette triple démission, qu’il poursuivra sa mission en attendant de “trancher définitivement ce problème”.

“La raison principale de la démission n’a rien à voir avec la question de majorité ou de minorité au sein de l’instance ou le soutien par le président de l’ISIE de personnes qu’il avait recommandé de recruter ou avec le rapport de la cour des comptes sur l’action de l’instance”, a-t-il indiqué cité par l’agence TAP.

Il a ajouté que “le litige au sein de l’ISIE ne porte pas seulement sur la gestion, mais touche aussi le fondement des valeurs démocratiques”.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut