Tunisie: Résultats préliminaires rassurants des tests de radioactivité à Gabès

Le ministère de la Santé porte à la connaissance du public que suite à la propagation sur les réseaux sociaux d’une rumeur concernant des déchets nucléaires qui seraient enterrés à Ben Ghilouf, dans la région d’El-Hamma, du gouvernorat de Gabès, autour de la zone des refroidisseurs de l’eau géothermale de Gib Eddoukhane, une enquête vient d’être menée, conjointement, par les équipes du Centre national de radioprotection et du Centre national des sciences et technologies nucléaires.

Lors de cette étude, précise le ministère, dans un communiqué rendu public vendredi 25 mai 2012, des mesures en double aveugle, de la radioactivité ont été effectuées au moyen de différents détecteurs de rayonnement alfa, bêta, gamma et de neutrons.

«Les résultats préliminaires sont rassurants, affirme le ministère, les mesures n’ayant démontré que de la radioactivité naturelle, et à des taux acceptables, au niveau des remblais de nettoyage des refroidisseurs des sources géothermales de la région, provenant de la concentration de radioéléments naturels emportés et charriés par les eaux souterraines jaillissant de profondeurs de plus de 1500 mètres».

Des prélèvements, au niveau de ce remblais de nettoyage, d’échantillons environnementaux (eau, sol, végétation) sont, actuellement, en cours d’analyse en spectrométrie pour déterminer la nature et la quantité des éléments radioactifs, ainsi que leur origine naturelle ou artificielle.

«Dès lors qu’on aura éliminé l’origine artificielle des radioéléments, on aura écarté définitivement l’hypothèse de la présence de déchets nucléaires au niveau des points étudiés, objet de la controverse», indique le ministère.

Dans le cas contraire, une étude exhaustive et plus approfondie sera menée en se basant sur un maillage serré des zones suspectes et en s’orientant par des données géotechniques et historiques précises.

Des mesures appropriées seront alors prises pour la protection de l’environnement et de la population.

Une conférence de presse, animée par des scientifiques et des experts en radioprotection, sera organisée dès l’obtention de ces résultats définitifs afin d’en informer l’opinion publique, affirme le ministère de la Santé.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut