Yémen: Ouverture des bureaux de vote pour les élections présidentielles

Les Yéménites ont commencé, mardi 21 février 2012, à voter pour élire un nouveau président en vertu d’un accord sur le départ du chef de l’Etat Ali Abdallah Salah, au pouvoir depuis plus de 33 ans.

Il s’agit d’un vote à caractère symbolique puisque l’unique candidat est le vice-président Abdd Rabbo Mansour Hadi, qui fait l’unanimité de la plupart des forces politiques.

Dans le quartier de l’Université à Sanaa, près du campement installé depuis un an par les jeunes qui réclamaient le départ de M. Salah, des queues d’hommes et de femmes séparées se sont formées avant même l’ouverture du bureau de vote à 08H00 locales (05H00 GMT).

Nous avons été surpris de constater qu’il y avait une grande affluence de femmes avant même l’ouverture du scrutin, a affirmé la directrice du bureau de vote consacré aux femmes, Abir Al-Afifi.

A Aden, la principale ville du sud du Yémen, l’affluence était faible dans les quartiers de Khor Maksar et Crater.

La situation est tendue dans la ville, le Mouvement sudiste qui réclame l’autonomie ayant appelé au boycott du scrutin et sa frange radicale, qui demande l’indépendance du sud, ayant proclamé mardi journée de désobéissance civile.

Une personne a été blessée à l’aube lorsque des inconnus ont ouvert le feu sur un bureau de vote dans le quartier de Dar Saad, a indiqué un responsable de sécurité. L’armée a riposté aux sources de tirs et un passant a été blessé, a-t-il précisé.

Plus de 12 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour ce scrutin boycotté également par les rebelles chiites du Nord du pays mais jugé important pour le pays le plus peuplé et le plus pauvre de la péninsule arabique.

Source: AFP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut