Tunisie-Vidéo : Un cameraman d’Attounisia victime d’une agression et d’un vol de la part de quatre délinquants


Slim Trabelsi caméraman à la chaîne Attounsia, a indiqué dans un entretien exclusif avec TunisieNumérique, qu’il a été victime, samedi 25 août 2012 aux environs de dix heures du soir, d’un braquage au cours duquel il a été agressé et son téléphone mobile a été volé.

Les agresseurs sont quatre jeunes qui se sont jetés sur lui alors qu’il se rendait au café adjacent à son lieu de résidence au Bardo.

Selon les faits rapportés par la victime, les 4 jeunes hommes étaient sur 2 motos tous feux éteints et se sont arrêtés à sa vue. Ils  ont traversé la route, se dirigeant vers lui en l’apostrophant: «Vous les gens d’Attounisia, vous êtes tombés dans le piège ». « Nous allons vous faire la chasse, l’un après l’autre ».

Deux des quatre jeunes l’ont frappé avec des battes de baseball, l’une en bois et l’autre en métal, l’abreuvant d’insultes verbales contre la chaîne Attounisia et son directeur Sami Fehri, dont le nom a été scandé à plusieurs reprises.

La victime a déclaré que l’un des jeunes hommes, qui l’a appelé par son nom, a essayé de le blesser avec un couteau qui était en sa possession, mais il n’a pas réussi.

L’un des jeunes a volé son téléphone mobile, tombé sur l’asphalte en raison de l’affrontement qui l’opposait avec ses agresseurs. Ces derniers se sont enfuis lorsqu’un passant a allumé les phares de sa voiture qui se trouvait près de l’endroit de l’agression.

Le caméraman d’Attounisia a affirmé que les jeunes n’étaient pas des barbus, précisant qu’il ne les avait jamais vu auparavant. Pour lui ils avaient l’apparence de délinquants.

La victime s’est rendue au district de police du Bardo après l’agression, pour déposer plainte.  Après avoir subi un examen médical à l’hôpital,  un repos de 21 jours lui a été recommandé .

Slim Trabelsi, la victime, a d’autre part affirmé que l’agression était préméditée et délibérée, sans accuser quiconque.

On rappelle que Lotfi Zitoun, conseiller politique du premier ministre, avait  répondu à Sami Fehri, l’ayant accusé de faire pression sur lui, et appelé tous les Tunisiens à soutenir le gouvernement dans la lutte contre les corrompus, dénonçant tous ceux qui soutiendront l’accusé.

De tels propos émanant d’un responsable du rang de Loti Zitoun, peuvent constituer une menace grave pour le personnel de la chaîne Attounisia.

 


Lire aussi
  1. Tunisie : Un caméraman d’Al Motawaset Tv décédé dans un accident de la route
  2. Tunisie: Sfax: Un caméraman d’ « Al Hiwar » arrêté puis relâché sous pression de la société civile
  3. Tunisie-Vidéo: Un élu régional français victime de l’attaque des salafistes à Bizerte raconte son agression
  4. Vidéo-Tunisie: Sit-in devant le ministère du Commerce suite à l’agression de 16 contrôleurs économique
  5. Le cameraman d’Al Jazeera, Ali Hassan Al Jaber, tué dans une embuscade près de Benghazi en Libye

Commentaires:

Get our toolbar!