Tunisie : Ennahda soutient l’interdiction de la polygamie tout en défendant le voile islamique


Le mouvement islamiste tunisien Ennahda soutient les acquis de la femme tunisienne, y compris l’interdiction de la polygamie instituée par le Code de Statut Personnel (CSP), a affirmé mardi un haut responsable du mouvement, tout en défendant le voile islamique.

« Nous ne trouvons rien dans le Code du Statut Personnel qui soit en contradiction avec nos convictions, nos principes et nos valeurs », a déclaré Noureddine Bhiri, membre du bureau politique d’Ennahda, interrogé par l’AFP, à l’occasion de la Journée mondiale de la femme.

Promulgué dès 1956, le CSP abolit la polygamie et la répudiation, une exception dans le monde arabe où le statut de la femme demeure encore aujourd’hui une pomme de discorde entre libéraux et intégristes.

La polygamie dans les autres pays arabes et « les restrictions à la liberté de la femme relèvent des traditions sociales », a noté M. Bhiri, affirmant qu’ « Ennahda s’attache aux acquis de l’Etat moderne et aux règles établies par le CNP ».

« La polygamie n’est pas une obligation et celui qui n’est pas polygame n’est pas forcément en contradiction avec la charia », la loi islamique, a-t-il expliqué, ajoutant que la femme avait été, au même titre que l’homme, « victime de l’injustice sous le régime déchu » du président Zine El Abidine Ben Ali, chassé du pouvoir à la mi-janvier.

« La femme se doit de participer à la réalisation des objectifs de la révolution » et « Ennahda se tient à ses côtés pour défendre ses droits pleinement et sans exclusive », a-t-il encore dit.

Le responsable d’Ennahda a cependant défendu le voile islamique au « nom de la liberté de la femme à choisir sa tenue vestimentaire selon ses convictions mais à condition de ne pas nuire à la morale publique ou à la liberté d’autrui ».

Dénonçant comme « une grande injustice » l’interdiction du voile islamique dans la fonction publique en Tunisie, il a invité le ministre de l’Education, Taïeb Baccouche, à « prendre d’urgence une décision pour abroger » cet interdit en vigueur sous le règne de Ben Ali « dans les écoles, lycées et universités ».

Le mouvement Ennahda, largement réprimé sous le régime de Ben Ali, a été légalisé le 1er mars, trente ans après sa fondation en 1981 par Rached Ghannouchi avec des intellectuels inspirés par les Frères musulmans égyptiens.

Source : AFP


Lire aussi
  1. Tunisie: « La polygamie est une revendication populaire », selon Adel Almi
  2. Tunisie : Un imam plaide pour la polygamie comme moyen de lutte contre le divorce
  3. Gaza: Israël et le Jihad islamique confirment un cessez-le-feu
  4. Ennahdha: « Non à la polygamie mais oui pour faciliter les procédures du mariage »
  5. 30 ans après sa fondation, le mouvement Ennahda légalisé

20 commentaires

  1. houriria karma dit :

    soyons plus précis messieurs et dites qu’est ce que vous entendez exactement par » la liberté de la femme à choisir sa tenue vestimentaire selon ses convictions mais à condition de ne pas nuire à la morale publique ou à la liberté d’autrui  » est ce vous considerez que le fait de ne pas couvrir la tete ou de porter une jupe mi-longue peut nuire à la morale
    le probleme c’est vous utulisez des termes tres larges qui peuvent vous donner la liberté d’interdire ce vous jugez vous contraire à la liberté
    non messieurs on ne peut se fier à votre discours car vous commencez par des nuances concernant la tenue vestimentaire par la tenue vestimentaire et dieu seul sait ou vous allez nous mener apres

    • fatia boud dit :

      si vous croyez couvrir sa tête comme le font les tunisiennes et serrez ses fesses dans des pantalons ou des robes en tricot je me demande ou est la morale
      pour un pays qui vit avec le tourisme et soit disant francophone on a pas envi de voir + d’hypocrisie il suffit d’écouter leur language et leur vulgarité dans leur conversation vous serez étonnés dans le fonds aucune conviction mais faire comme l’autre
      L HABIT NE FAIT PAS LE MOINE
      il faut respecter et se faire respecter on a pas besoin de GHANNOUCHI ou un autre CLOWN pour se venger de son exil et nous imposer leur ISLAM A EUX
      nous étions et le sont des vrais musulmans avec nos habitudes et nos traditions LA RELIGION N EST PAS DANS LE PARAITRE MAIS DANS LES FAITS
      vous les faux musulmans vous obligez vos femmes à se voiler mais vous vous rincez l’oeil sur l’autre
      vous êtes entrain d’acheter et baratiner les pauvres gens

  2. ryddeb dit :

    Ils disent ca maintenant mais une fois au pouvoir le tout change comme il a dit lors de son arrive a Tunis que rien ne vas se passe et le voila vu dans une manifestation et le voila de retout a la politique et l`etaut va se refermemer sur les femmes Le mouvement islamiste tunisien Ennahda soutient les acquis de la femme tunisienne, y compris l’interdiction de la polygamie instituée par le Code de Statut Personne rien n`est de tout ca juste une excuse pour participer aux elections non no

    • ali dit :

      maintenant tout est permis d’apres ennahda et surtout d’apres leur chez chez r gannouchi une fois au pouvoir il vont faire pir de zaba

  3. El Pacha dit :

    Le Mouvement Ennahdha maintenant légalisé, doit tout d’abord faire son mea-culpa pour son passé extrémiste et déclarer solennellement sa rupture ferme et catégorique avec sa doctrine extrémiste et violente à sa naissance ainsi que son attachement aux valeurs universelles des droits de l’homme.

  4. eddhib chafai dit :

    je crois que le mouvement islamique ennahdha a été bel et bien domestiqué par les européens et les americains,; ces longues années d’exil ont contribué a sa domestiquation; la plygamie est en totale concordance avec la charia islamique ; elle n’est pas contraire meme a la laicité qui devrait (en principe) respecter la charia islamique.. donc la question est purement poltique 1erement pour gagner un pourcentage de voix des 50 /° des femmes tunisiennes comme l’a fait bourguiba dans le temps, 2emment pour dire aux européens que je suis votre et je soutient l’islam européens et je vais aider a l instaurer en tunisie nouvelle..priere ne pas me mettre les batons dans les roues.( c’est mon avis et je suis libre de le dire a haute voix)..

  5. sami dit :

    Ennahda c’est un danger réel pour la tunisie. qu’il dise ce qu’il veulent a propos de la femme ou autre mais n’oubliez ce qu’ils ont fait. et puis pour les femmes qui porte une muni jupe/ ou qui ne porte pas le voile ennahda à une solution  » c’est l’acide des batteries  » ma fark » n’oubliez pas ça et surtout les « fetwa »

    • Abou Naim dit :

      vous ne pensez pas que l’acide des batteries « ma fark » était une pure invention du régime déchu, pour intimider ce mouvement ? en tout cas les valeurs morales c’est l’identité incontournable de notre chère patri

      • ami dit :

        non mr j’ai vu une sequence video gannouchi a dit que c’etait une erreur de notre part oui c’est nous que nous avons jete « ma fark » sur les pauvres filles et ce n’est pas le regim « rabi yahlkou »

  6. fitness dit :

    loin des partis politiques et leur idéologies moi ce qui m’énerve s’est que au nom de la liberté chacun a le droit de choisir sa tenue vestimentaire je ne me donne pas le droit de juger les autres alors pourquoi des que nous demandons la liberté de porter le foulard on nous sort immédiatement le mouvement enahda je vous fait savoir que de tout temps les femmes l’ont porte en tunisie même sous la répression de ben ali car nous jugions que s’était notre liberté
    de même au nom de la liberté nous ne pouvons exclure personne de la scène politique reste le choix lors du vote et la chacun le fera selon ses convictions ou s’abstiendra de voter

    • mohamed ali dit :

      ok first of all. who is ennahdha ? are they tolking on behalf of islam in tunis ?no?for me these people are more dangerous than any other one screw them all .they tryng to play game of deen with others .harram ma ahal allah wa hallel ma harrama allah.

  7. Aisha lamine dit :

    Dans une interview H Debali disait « Ennahdha n’autorisera pas l’illicite clairement édicté par Dieu »…  » Ce parti reste avant tout un parti islamique…. Parcontre pourquoi ne pas avoir le courage de M. Charfi qui disait le Coran OUI la Charia NON….. Je pense qu’il faut se mefier de ce parti qui souffle en m^me tant le chaud et le froid….
    Une citoyenne laique et démocrate

  8. mohamed ben hassen dit :

    S.V.P laissons-nous vivre en paix dans notre Tunisie laique ne mélangeons pas la politique et la religion .Nous ne voulons pas de parti extrémiste.

    • mohamed ali dit :

      de quelle tunisie tu parle?la tunisie du banlieu ou bien du sud west et nord west.lislam est un mode de vie quand tu voyage east vers lasie tu vois lislam chez ces gens qui ne parleent pas la langue arabe mais ce sont fier detre musulmans.donc venons identifier nous meme selon apartir de ces orignes.

  9. Azert Lily dit :

    Ces gens hypocrites qui parlent au nom de la laïcité, ont au fond d’eux une grande haine envers l’islam, notre culture et notre mode de vie. Je veux poser une question à ceux qui ont peur d’ennahdha, essentiellement pour les filles portant un mini-jupe, avez vous eu la même sensation pour les filles voilées durant plus de 50 ans en Tunisie. D’autre part, c’est grace à la révolution populaire, dieu merci, qui nous a offert la liberté. Donc respectons ce peuple, en acceptant ce que le peuple choisira lors des élections. Votre avis est personnelle, elle ne représente qu’une seule voix parmi plus de 10 millions. Ceux qui se montrent hostile à un parti politique et essaie de le diaboliser sont les vrais dictateurs (ce sont les futurs Ben Ali), car ils volent la volonté du peuple et le considère stupide. Les tunisiens ne sont pas comme vous les imaginez, ils sont certainement beaucoup plus intélligents et cultivés que la plupart d’entre nous. D’autre part, même si la majorité du peuple choisit le diable comme gouverneur, vous n’avez qu’à accepter.

  10. farah ben jelili dit :

    pourquoi tout ce déferlement contre ce parti et contre notre religion qui est et restera l’ISLAM????
    1erment: ENNAHDA est un parti comme tous les partis et je vois pas pourquoi vous l’attaquez de cette manière c’est un acharnement non fondé en plus ce parti n’a pas l’intention de se promulguer au pouvoir comme certains veulent le faire croire
    2ement: pour ce qui est du vestimentaire messieurs dames ce que veux dire Monsieur Bhiri par et je rapporte ces dires :
    « nom de la liberté de la femme à choisir sa tenue vestimentaire selon ses convictions mais à condition de ne pas nuire à la morale publique ou à la liberté d’autrui » et cela veut dire que toute personne se doit de respecter les autres et que lorsqu’une femme se permet de sortir à moitié nue et là je parle pas de mini jupe ou micro jupe mais beaucoup plus que ça elle est « agressée » et mis à part la religion je pense que même notre éducation et nos traditions ne nous permettent pas de se dénuder de cette manière comme quoi au nom de la liberté. où est passer le charme de la femme sa finesse son élégance sa beauté!!!! je peux vous jurer étant une femme moi même qu’elle les a perdus ces atouts et a même perdu le respect de l’homme (ceux qui parlent de laïcité sur ces colonnes)à cause de cette liberté mal acquise. et je reviens à Ennahda donc là il rappelle que la liberté a des limites dans la rue et les lieux publics là où toutes les catégories de personnes se croisent. et je pense que même nos parents nos proches nous ont toujours éduqué sur ces principes.
    alors pourquoi vous vous arrêtez sur cette remarque qui est d’après mon humble avis anodine et correcte.
    d’ailleurs personnellement je permets pas à ma fille âgée de 24ans « et elle ne le se permet pas » de sortir dans la rue avec des habits vulgaires ou attirants .
    alors arrêtez s’il vous plait de juger,de blâmer et d’ironiser, ce comportement dénonce un manque de culture une absence de démocratie et un blocage total sinon une désinformation concernant notre belle religion qui donne tous les droits et défend la femme mieux que n’importe quel autre religion ou n’importe quelle loi.
    le 14 janvier nous a permis de se réconcilier d’abolir tous les interdits de pardonner alors ne gâcher pas cette belle révolution par des idées importées et ancrées par l’occident pour diviser les peuples et mieux régner par la suite on est un même peuple nous parlons la même langue et nous nous aimons malgré nos différences alors soyons altruistes tolérants et vous allez voir que la Tunisie ne sera que meilleure.

  11. riadh tunisien dit :

    Une question a ceux qui defendent nahdha: je ne veut plus etre musulmans pour 1000 raisons….. J aime la Tunisie et je me considère comme patriote; qu’allez vous me faire en plus de m’imposer vos jugements moraux dont sincerement je n ai rien a foutre ?

  12. saloua cherif dit :

    on a vecu longtemps ss une dictature on na jamais oser parler de nos conviction librement et al hamdillah aujourd hui on le fais grace a dieu sou7anou et nos chouhada qui ont eu le courage de dire non a la dictature et aux frere seure tunisien qui ont manifester partt fi tounis merci a tous
    au tant que femme moyenne mere aux foyer je me considere comme comme barometre de la societe je representel a majore partie des femmes tunisienne
    donner ns la liberter de ns vetir comme bon ns semble porter hijeb ou non c pas ça l essentiele mais donner la bonne education a nos enfant montrer leur le droit chemin
    vivre en paie c tt ce qu on demande
    les gens ont un cauchemare qui s appelle anahdha il refuse tt ce que vien de lui mm si il parle le mm langage qu eu et les mm valeurs
    alhamdillah les tunisien sont cultuve et instruit alors ecouter et reflechisser et puis juger et c pas ses paroles vienne du annahdha qu ils sont 5aybinn
    comme tt la plupart d entre vs avant j ai eu peure que les islamiste tienne le pouvoir et ordonner al 7ijeb mais tawa a chaque fois je les ecoute je suis agreablement surpris walhamdillah
    salam aleykom

  13. mohamed ben hassen dit :

    A MON AVIS CE PARTI EXTREMISTE NE DEVRAI PAS EXISTER.JE SUIS FIERE D’ETRE TUNISIEN LAIQUE.

  14. M dit :

    J’étais jeune mais me souviens de cette époque dans les années 80 ou les partisants d’ennahtha terrorisaient les tunisiens et tunisiennes en jeurant du « ma fark » sur les femmes qui, celons eux, n’étaient pas habillé conformément aux « morales publiques » digne d’un pays musulman… Je m’en fout de ce qu’ils peuvent dire aujourd’hui, qu’ils veulent nous montrer un visage d’un parti démocratique qui accepte le CSP, plutôt par obligation que conviction car, celon la constitution, chaque parti politique DOIT approuver leCSP pour etre légalisé. Cher compatriotes, il ne faut JAMAIS oublier ces actions terroristes….. Je suis pour l’islam… Mais pas l’islam politique et surtout pas de. cette manière…..

Laisser un commentaire

Get our toolbar!