Nos politiciens de plus en plus présents sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont de plus en plus fréquentés par les politiciens tunisiens. Plusieurs députés ont des comptes sur Facebook et /ou Twitter, d’autres ont regagné récemment le monde du cyberactivisme.

À l’instar de Moncef Marzouki, Mustapha Ben Jaâfer (a un compte twitter mais n’est pas  actif depuis deux mois) et Iyad Dahmani, député du Parti démocratique progressiste (PDP), plusieurs autres sont devenus actifs ces derniers jours dont Samir Dilou, membre dirigeant du parti Ennahdha qui a débarqué ce lundi 12 décembre 2011 sur Tweeter.

Le collectif actif sur les réseaux OpenGovTN compte déjà 9 membres de l’Assemblée Constituante.

Plusieurs politiciens à travers le monde doivent une grande partie de leur victoire à l’e-communication. En 2008, si Obama a d’abord pu terrasser sa rivale démocrate Hillary Clinton puis porter son métissage à la tête des États-Unis, c’est en grande partie à l’Internet qu’il le doit.

Pour tenter de se faire réélire en 2012, Obama a déjà lancé une nouvelle e-campagne. 9 millions d’Américains le suivent déjà sur Twitter !

À côté, nos politiciens tissent encore leurs toiles.

Samir Dilou sur twitter

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut